Neoretis.fr » Divers » Quels atouts présente une SCI pour un investisseur ?

Quels atouts présente une SCI pour un investisseur ?

La Société Civile Immobilière est l’un des modes d’investissement immobilier qui a aujourd’hui le vent en poupe. Il s’agit d’un outil patrimonial très convoité pour ses nombreux avantages. Quels sont les atouts de la SCI ?

Une procédure d’investissement simplifiée

La facilité d’investissement est le premier grand avantage qu’offre la SCI à tout investisseur. Aux personnes limitées par leur moyen financier, elle permet une acquisition à plusieurs. Cela permet de réduire l’importance des dépenses, que ce soit pour un seul bien ou un ensemble de biens.

Vous pouvez aussi facilement bénéficier de financements externes afin de réunir votre capital dans de brefs délais. Parallèlement, les charges et les risques sont répartis entre les associés de la SCI. Toute éventuelle acquisition en SCI est compensée par la perception.

Une facilité de gestion

Investir en une SCI vous garantit une gestion simplifiée de votre patrimoine immobilier. Ici, tous les actes de gestion sont confiés à un seul et unique gérant préalablement nommé. En cas d’une gestion à plusieurs, les prises de décisions sont entièrement à la guise des associés. Vous n’êtes soumis à aucune exigence d’unanimité des décisions, car les modalités sont fixées par les associés. De même, vous avez la possibilité de gérer vos portefeuilles titres, des actions ou toute autre activité dans une SCI. La Société Civile Immobilière vous met donc à l’abri des créanciers professionnels.

La simplicité de la transmission

L’investissement en SCI vous permet d’éviter une succession traditionnelle et les difficultés y afférentes. Elle permet également d’éviter les frais exorbitants de droits de succession, car le compte courant d’associé n’est pas pris en compte. La SCI se veut comme une alternative pour contourner l’indivision où l’unanimité des décisions est requise.

En optant pour une Société Civile Intermédiaire, chacun de vos héritiers devient propriétaire d’une part du bien. Suite au décès des propriétaires, les héritiers entreront en possession de leurs parts, conformément à ce qui est prévu dans les statuts. Ainsi, les éventuels conflits sont anticipés et gérés.

Une souplesse dans la cession

Contrairement à de nombreux autres régimes, la SCI propose une sortie simplifiée de l’investissement. La cession des parts sociales d’un associé ne nécessite pas forcément la vente du bien. La vente des parts peut se faire sous seing privé sans l’intervention d’un notaire. Il suffit d'une simple déclaration au greffe du tribunal de commerce afférent.

Seules les parts sociales sont cédées et puisqu’elles ne sont pas préalablement déclarées, les frais de cession ne seront pas importants. Ces derniers avoisinent 5 % contre 8 à 10 % en cas d’intervention d’un notaire.

Des avantages fiscaux

En investissant dans une Société Civile Immobilière, vous disposez de deux principaux régimes fiscaux. Vous avez le choix entre le régime des sociétés de personnes et celui de l’impôt sur les sociétés. Avec le premier, chaque associé de la société est soumis à une imposition de la catégorie des revenus fonciers. Elle se déduit sur les bénéfices générés par la société.

A contrario, l’impôt sur les sociétés s’applique directement à la société de façon annuelle. C’est d’ailleurs pourquoi elle est beaucoup convoitée par les investisseurs en SCI.

En conclusion, la SCI présente de nombreux atouts pour tous les investisseurs. Ces derniers bénéficient d’une simplicité d’investissement, de gestion, de transmission et de cession. De nombreux avantages fiscaux viennent également optimiser les revenus de l’investisseur.